Guide de l’éducateur nature :

Guide de l

« Le Guide de l’éducateur nature propose 43 activités ludiques et pédagogiques pour découvrir sur le terrain la nature à l’aide de ses cinq sens. Cet ouvrage est une mine d’or destinée aux éducateurs, mais également aux parents souhaitant stimuler l’hémisphère droit de leurs enfants sur des thèmes liés à la nature et écologie.

En favorisant l’éveil sensoriel et le développement des cinq sens chez l’enfant, nous lui assurons un capital ressources qui l’accompagnera toute sa vie.

Un ouvrage de référence pour les parents et les éducateurs – 17.500 livres vendus.

On y trouve, présentés de façon pratique et claire, 43 jeux pour voir, entendre, toucher, sentir, goûter, connaître et comprendre la nature, ainsi qu’une initiation à l’écologie, si importante de nos jours.

Philippe Vaquette propose :
– un éveil sensoriel à la nature, dans lequel chaque sens est sollicité,
– une pédagogie du jeu : 43 jeux pour voir, entendre, toucher, sentir, goûter, connaître, comprendre la nature,
– une approche écologique, grâce à sa qualification de naturaliste.

Une présentation visuelle étudiée permet de savoir au premier coup d’oeil où doit se dérouler le jeu, le nombre d’enfants souhaité, leur degré de connaissance, leur âge, la saison, etc.

La dernière partie de l’ouvrage est un répertoire écopédagogique : livres pour enfants de 3 à 14 ans, publications et matériel pédagogique, guides naturalistes, manuels d’écologie, revues nature, adresses pour l’éducation à l’environnement, réactualisés en 2002. 34 dessins à l’encre.

Commentaires
Ce guide en est à sa 3e édition depuis 1988, c’est dire s’il est apprécié !  »

http://www.souffledor.fr/boutique/produits_guide-de-l-educateur-nature-le_2_2093.html

 

Publicités

Les apprentissages autonomes

517mih+LKxL._

« John Caldwell Holt (1923-1985), né à Boston, a exercé plusieurs métiers avant de devenir instituteur pendant 15 ans, période pendant laquelle il s’interroge sur les difficultés rencontrées par les enfants. Ayant rejoint ensuite les universités de Harvard et de Berkeley en sciences de l’éducation, il consacre ses travaux et ses conférences à la réforme de l’enseignement. Mais au bout de quelques années, il cesse de penser que l’école est réformable. Dès lors, John Holt décide de consacrer son temps « non plus à créer des écoles alternatives, mais des alternatives à l’école ». Ses recherches portent sur les apprentissages autonomes, il devient le porte-parole des familles engagées dans l’éducation hors école. Les Apprentissages autonomes, traduction française de son ouvrage Learning all the time, constitue une passionnante synthèse de ses réflexions sur le sujet. »

 

 

éléments de la table des matières :

Ce que peuvent faire (ou ne pas faire) les parents
Les voix des adultes
Apprentissage non sollicité
Le pouvoir de l’exemple
L’enseignement est une science naturelle
La main droite de qui ?
Corriger les erreurs
Accros aux félicitations
Une aide non souhaitée
Une frontière ténue
La nature de l’apprentissage
Trois métaphores trompeuses
Apprendre, c’est donner du sens aux choses
Vivre c’est apprendre
À chaque instant de la journée
Les jeunes enfants sont des chercheurs
Les puzzles
Créer la connaissance
Construire la compréhension
Faire nos propres connexions
Leçons dans les champs
Donner du sens au Monde
Au pays des nombres, comme à la maison
Compter
Une calculatrice artisanale
Abstractions
Multiplication
Si faciles, les tables !
Multiplier des grands nombres
Les fractions
À propos de l’« infini »
Mathématiques clandestines
Économie domestique
Résoudre des problèmes
De l’équitation, de la chasse et de l’arithmétique
Aimer la musique
Une autre chance
Commencer tôt
À propos des répétitions
La méthode Suzuki
Ils ont bloqué toutes les issues
Les sentiments dans la musique
Lire et écrire
La lecture et la confiance
Trente heures
Découvrir les lettres
Explorer les mots
Préparation à la lecture
Réinventer la roue
Des mots dans le contexte
Les auditifs
Comment ne pas apprendre à lire
Comment ne pas apprendre à écrire : avec Big Bird
L’orthographe
L’écriture manuelle
Citoyen du monde des livres
John Holt, sa vie son oeuvre

 

Table des matières tirée :

 

http://www.editions-instant-present.com/blog/index.php/tous-nos-livres/les-apprentissages-autonomes/

 

 

Comme des invités de marque

412RAAFC7NL._

Auteur du Petit Manuel d’histoire du Québec et du Dictionnaire de la langue québécoise qui furent deux best-sellers de l’édition, Léandre Bergeron, après douze ans d’activisme politique à Montréal, a plié bagage pour McWatters, un petit village à quelques milliers de Rouyn-Noranda en Abitibi. Avec sa femme Francine, il bâti maison, grange et étable, pour élever des chèvres, des agneaux et des poules tout en devenant boulanger et père de trois filles, Déirdre, Phèdre et Cassandre. Dans comme des invitées de marque, écrit sous la forme du journal, Léandre Bergeron raconte les rapports privilégiés qu’il a avec ses filles depuis leur naissance et explique pourquoi elles n’ont jamais fréquenté l’école, comment elles ont appris à lire et à écrire, comment, par elles-mêmes, elles ont découvert le monde de la littérature, des arts… et des affaires ! Tout en étant une féroce critique du monde de l’éducation tel qu’on le pratique au Québec, Comme des invitées de marque est un hymne fabuleux sur l’Abitibi, le monde qui le peuple et la beauté de son paysage. Sur le ton de la confidence, Léandre Bergeron signe ici un ouvrage qui, tout en étant controversé, suscitera le plaisir, celui des amours confortantes entre un père et ses filles.

L’école à la maison au Québec

affiche_brabant_entiere-211x300

Christine Brabant est chercheure et professeure universitaire à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. Elle est également cofondatrice du Centre international pour la recherche sur l’éducation en famille (International Center  for Home Education Research) et chercheure associée au Centre de philosophie du droit en Belgique.

« il faut un village pour élever un enfant »        adage africain

Christine Brabant livre ses réflexions nourries de cet adage en proposant un village aux formes multiples. Son ouvrage, intitulé <<l’école à= » » la= » » maison= » » au= » » québec,= » » un= » » projet= » » familial,= » » social= » » et= » » démocratique= » »>>, présente le fruit de ses réflexions et de ses
recherches au cours de ces 12 dernières années. Ce sujet d’actualité stimulant pour certains et dérangeant pour d’autres, ne laisse personne indifférent. L’auteure invite les parents et les acteurs du système scolaire à élaborer en commun des propositions pour un projet de société innovant.

Article « Un village comme modèle d’éducation » :
http://www.abitibiexpress.ca/Actualites/2013-12-05/article-3531514/Un-village-comme-modele-d%26rsquo%3Beducation/1
Site professionnel de Christine Brabant : http://christinebrabant.ca/
Site de l’éditeur : http://www.puq.ca/catalogue/livres/ecole-maison-quebec-2583.html

Extrait tiré du site :

http://www.lesenfantsdabord.org/

L’apprentissage informel expliqué à mon inspecteur

Un petit guide pratique  pour dialoguer avec les inspecteurs de l’éducation nationale
quand on pratique l’instruction en famille!
Parmi les familles qui ont opté pour l’ instruction hors école, certaines pratiquent la pédagogie des apprentissages autonomes et informels.
Cette démarche est basée sur la motivation de l’enfant, sur l’interaction avec son entourage, l’enfant restant moteur de ses apprentissages.
Ce domaine de la pédagogie est encore en voie d’exploration, et les inspecteurs n’appréhendent pas toujours aisément son intérêt et sa richesse lors des contrôles auxquels les familles sont soumises.
Ce petit livre, concret et documenté, s’appuie sur les travaux de pédagogues tels que Roger Cousinet, Célestin Freinet, John Holt. Il est illustré par de nombreux exemples d’expériences issues des familles.
Son objectif est d’offrir aux inspecteurs chargés des contrôles des clés pour mieux comprendre l’approche des familles, et de soutenir les parents en facilitant un dialogue constructif avec l’institution.

A savoir sur l’instruction en famille …

image lilou

  « Tom et Lilou n’ont jamais été scolarisés. 

Notre conflit avec l’inspection académique de l’Ain est dû à une seule raison : il y a 4 ans, lors du premier contrôle de l’instruction de Tom, nous avons rappelé la loi et la politesse aux inspecteurs de l’éducation nationale qui ne respectaient ni l’une ni l’autre.

Depuis, vexés comme des poux, ils nous harcèlent …. » 

http://www.rodriguez-martin.fr/

Pour en savoir plus :

http://marmailleaucedre.fr/ief-en-savoir-plus/

Leur livre :

image