Les 50 règles d’or de l’éducation positive

50-règles-dor-de-léducation-positive-237x300

L’éducation positive propose aux parents, aux enseignants et aux éducateurs un ensemble d’outils et une méthode ni permissive ni punitive qui permet de développer chez l’enfant l’auto -discipline, le sens des responsabilités, l’autonomie, l’envie d’apprendre, le respect mutuel et  bien d’autres qualités essentielles dans la vie.

.

En chemin vers l’Education bienveillante

.
Dessin5_Mathis_5ans(1)
.
Un blog plein de ressources positives !

http://bienveillante.canalblog.com/archives/2014/01/04/28848309.html

Avec des cartes sur les émotions :

http://bienveillante.canalblog.com/archives/2014/01/04/28848309.html

22 alternatives à la punition :

http://bienveillante.canalblog.com/archives/2014/04/14/29662711.html

J’aide mon enfant à décoder ses émotions :

http://bienveillante.canalblog.com/archives/2014/03/24/29501435.html

Complimenter mon enfant : bien ou pas ?

http://bienveillante.canalblog.com/archives/2014/03/04/29360505.html

Comment ne plus punir ? :

http://bienveillante.canalblog.com/archives/2013/10/07/28166230.html

Les messages-trésors :

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=600986043273177&set=pb.558020720903043.-2207520000.1388656480.&type=3&theater

Remplir notre réservoir affectif :

http://bienveillante.canalblog.com/archives/2014/02/24/29289863.html

Nos besoins:

http://bienveillante.canalblog.com/archives/2013/10/20/28226565.html

Dessin de Mathis

La maison des potentiels

IMGP4533

« L’origine de la création de la Maison des Potentiels remonte à juin 2011, avec le projet de créer un lieu de vie où, à plusieurs familles, l’apprentissage se fait de manière libre et spontanée. Le lieu est trouvé en novembre 2011 et la première porte ouverte a lieu en janvier 2012.

 

Je porte ce projet dès le départ y imprimant mes envies.. et mes peurs aussi..

et ça ne démarre pas…

 

Entre-temps, mon fils Luckas demande d’aller à l’école et il y entre pour la première fois, en 2ème maternelle, en septembre 2012. Les 3 premiers mois sont un peu difficiles pour lui, pour nous, un réajustement, un autre rythme..

 

L’envie reste présente de lui offrir la possibilité d’apprendre plus librement.. je vois aussi d’autres projets se lancer en région namuroise et liégeoise et je me dis que je ne dois pas succomber à l’idée d’être trop visionnaire.

 

Juin 2013, fin de la première année scolaire de Luckas, pas trop mal dans l’ensemble pour ce qui est visible.. mais l’invisible, ce qui se passe en lui et ne se manifeste pas encore, je reste avec mes doutes.. et l’envie de poursuivre ma réflexion sur la mise en place d’un cadre d’apprentissage libre !

 

Au travers de la Formation en Education Syntropique que j’anime depuis septembre 2013 avec 6 jeunes femmes très motivées, je perçois encore mieux les tenants et aboutissants de ce changement de paradigme « scolaire ». Au lieu de proposer un projet concret dans lequel on s’inscrit ou non, je propose de continuer la réflexion et l’expérimentation et je fais confiance en la Vie (en la Syntropie..) que quelque chose en émergera à partir de nos besoins, de nos vécus, de nos potentiels.. »

(mars 2014)
 

Laurence Legrand

Contactez-moi : contact@lamaisondespotentiels.be ou 0476/476.906L

http://www.lamaisondespotentiels.be/

L’éducation, une stratégie pour ré-enchanter la vie

Education, une stratégie pour ré-enchanter la vie (L

L’éducation nous échappe. Nos enfants, nos élèves nous déroutent. Qui sont-ils ? Qu’attendent-ils de nous ? Quels sont les outils adaptés aux enfants d’aujourd’hui ?

Tous ceux qui aujourd’hui ont charge d’éducation se questionnent et cherchent des pistes différentes pour mieux répondre aux enfants d’aujourd’hui, « public » déstabilisant pour nous, adultes de l’ancien paradigme.

La présente proposition redonne un sens à la tâche d’éduquer, retrouve nos belles pratiques ajustées et réfléchies, laisse tout l’espace à l’imagination, la recherche créative et généreuse, ouvre les consciences et de nouvelles portes…

Facile à lire et amplement référencé, ce livre est un recueil d’études scientifiques, d’observations directes, de témoignages et de propositions concrètes, fruit de nombreuses années de recherches pluri-disciplinaires dans plus de 15 pays.

Chaque lecteur, parent, enseignant, thérapeute… pourra, selon son environnement culturel et écologique, l’enrichir de ses connaissances, de ses pratiques, et de son propre rêve pour créer cette nouvelle éducation qui pourrait bien nous changer la vie.

Sur le site du souffle d’or :

http://www.souffledor.fr/boutique/produits-categorie_enfants-education_2_1.html

La discipline positive

41zTd-MMeZL._

« Si vous êtes parent, vous souvenez-vous du temps où les enfants n auraient jamais osé vous contredire ou vous répondre avec impertinence ?
Si vous êtes enseignant, vous souvenez-vous de l époque où les enfants s asseyaient sagement dès qu on le leur demandait ?
Aujourd hui, de nombreux parents et enseignants sont frustrés par le comportement des enfants, bien éloigné des manières qu ils ont connues.
La Discipline Positive de Jane Nelsen leur offre des clés, des outils concrets ainsi qu une méthode d apprentissage ni permissive, ni punitive, dans un cadre à la fois ferme et bienveillant.
Ferme, pour respecter le monde de l adulte et bienveillant, pour respecter celui de l enfant.
Un nouvel élan éducatif !
Cette méthode permet aux enfants, quel que soit leur âge, de développer avec confiance les compétences de vie dont ils ont besoin pour devenir des adultes épanouis, autonomes, responsables et engagés dans la société.
Mettre en confiance, donner des outils d encouragement, impliquer et faire grandir l enfant, voilà ce que propose cet ouvrage à travers de nombreux cas pratiques du quotidien. »

Les cartes des émotions

.

A télécharger gratuitement sur :

http://bougribouillons.illustrateur.org/2014/04/10/cartes-des-emotions/

et sur :

82893303

http://lheuremontessori.canalblog.com/archives/2013/01/16/26168891.html

http://ekladata.com/nuXS4Z5nnSpzAKBh5-Li9ifpAww.pdf

http://classeurdecole.fr/wordpress/wp-content/uploads/2013/10/cartes-effray%C3%A9-content-triste-f%C3%A2ch%C3%A9.pdf

http://ekladata.com/XycgZ-gfSb0qzRNCE5lL4WIqfuE.pdf

http://artsvisuelsecoleprimaire.over-blog.com/article-travail-autour-des-emotions-45283353.html

 http://iam-like-iam.blogspot.fr/2009/09/de-la-grammaire-emotionnelle-sans.html

En s’inscrivant sur Pinterest et en tapant émotions, vous allez  trouver  plein de tableaux !

http://www.pinterest.com/pin/194147433909962528/

.

 

La consigne positive : éduquer sans dire non (ou presque)

.

12 mai 2014 Education Non Violente 45 commentaires

« Poser une limite sans dire non, le rêve n’est-ce pas?

La majorité des gens vous diront que c’est impossible. Mais en fait, ça existe! Par contre ce n’est pas forcément facile…car cela demande une sacrée gymnastique cérébrale au début, et même encore après quand le concept est pourtant bien assimilé et utilisé au quotidien. Les vieilles habitudes ont la vie dure! Et il reste assez fréquent de se louper sur le moment mais on se rend compte alors, en reformulant de suite en « consigne positive », qu’effectivement c’est souvent une excellente clé pour interagir avec l’enfant, surtout chez les petits et que cela peut transformer leur attitude : alors qu’à la première consigne ou demande on avait essuyé au mieux une indifférence totale, au pire un non cuisant, la même idée formulée autrement devient soudain efficace et l’enfant coopère (j’évite volontairement le terme d’obéissance que je refuse et déteste, et dont on reparlera dans un billet dédié). Je retiens, pour illustrer cette astuce de communication, une image qu’Isabelle Filliozat utilise dans son livre « J’ai tout essayé » (je cite de mémoire) : parfois, on s’évertue à pousser la porte pour l’ouvrir, quand il fallait finalement la tirer pour tout débloquer. Mais précisons d’abord.

La consigne négative, c’est quoi?

C’est le fait de dire « NE fais PAS ceci/cela ». Et là vous faites une tête genre -> oÔ et vous vous demandez si j’ai bu, ou fumé un truc. Pas du tout je vous jure. Effectivement c’est une tournure qu’on emploie 12 000 fois par jour, alors qu’est-ce que je viens vous chanter là? Ne pas utiliser cette formulation? Donc on se tait alors? Non bien sûr :) Mais on évite ce « NE PAS » que le cerveau (de l’enfant comme de l’adulte) a du mal à traiter, et on tente une autre approche de la question… »

la suite sur :

http://www.working-mama.fr/education-non-violente/env-la-consigne-positive-eduquer-sans-dire-non-ou-presque