Cet enseignant commence chaque journée de cours en complimentant tous ses élèves un par un…

.

IMGP4792

http://www.demotivateur.fr/article-buzz/cet-enseignant-commence-chaque-journee-de-cours-en-complimentant-tous-ses-eleves-un-par-un-et-le-resultat-est-absolument-genial–3934

.

Publicités

La suggestopedie

lonny

http://www.lonnygold.com/

« Quelle est la définition de ce mot bizarre ? Sa signification est encore parfois méconnue, et pourtant, elle existe depuis presque 50 ans.

La Suggestopédie est une approche pédagogique qui favorise le plaisir de la découverte, de l’imagination et de la créativité. Son « apprentissage » se présente sous une forme qui correspond à la structure de notre activité mentale, accélérant ainsi l’assimilation et l’activation de connaissances nouvelles. Créée par le Dr. Georgi Lozavov, médecin et psychiatre bulgare, elle développe les potentialités des apprenants par la suggestion positive et créatrice, par la musique et les différents arts qui dotent chaque instant du cours de véritables sens affectif et culturel.

Oui, elle est porteuse d’une pédagogie insolite par rapport à l’enseignement classique : des contraintes sont fixées qui vont favoriser une plus grande recherche de créativité. Dans l’enseignement classique la routine, qui induit l’ennui, est imposée, on récompense le conformisme et favorise l’uniformité, la répétition mécanique est exigée ; ces préceptes entraînent un « étouffement » de toute initiative créatrice, et découragent tout investissement et initiative personnels.

Les atouts pédagogiques de la Suggestopédie : créer un environnement sécurisant et ludique, stimuler les apprenants par tous les canaux de la perception, proposer un choix riche d’activités variées et divertissantes, présenter des situations inattendues et cocasses, afin de permettre aux « élèves » de créer un univers où ils peuvent utiliser, à leur gré, leurs connaissances nouvelles en toute liberté. Grâce à la confiance établie, la crainte de faire des erreurs « s’évapore ».

Un autre atout significatif : l’activation des capacités de réserves de l’inconscient par l’utilisation de la « suggestion », c’est-à-dire, des informations à intensité faible, captées par le cerveau à son insu. Ces informations, qui ne sont pas « assez fortes » pour mobiliser notre attention consciente, forgent une grande partie de nos attitudes inconscientes, déterminent notre image de nous-mêmes et constituent notre intuition.

Dans l’apprentissage d’une langue par la Suggestopédie, les participants sont, dès l’entrée en jeu, dotés d’une « identité nouvelle provisoire », une sorte de masque symbolique qui les distancie de tout souvenir négatif du passé et qui les protège des attentes que pourraient avoir les autres à leur égard. En tant que personnage nouveau, le participant est libéré et distancé de tout “contrat tacite” avec son entourage : il peut prendre des « risques » sans crainte de représailles.
Les textes, sous forme de pièces de théâtre dont chaque participant joue le rôle d’un personnage, sont bilingues ; ils sont présentés sur fond de musique classique, afin que chaque information soit dotée d’une signification affective. C’est primordial, puisque la mémoire à long-terme retient les émotions plutôt que l’information purement rationnelle.

Autre étape, une séance de décodage étymologique du texte permet de découvrir « l’ADN de chaque mot » et de comprendre pourquoi il n’aurait jamais pu être autrement. (Par exemple, quelle surprise d’apprendre que grand nombre de mots anglais qui commencent par la lettre “ »W » ne sont que des mots français qui commencent par la lettre « G » !)

La dimension ludique entraîne à retrouver des jeux de ballon, de cartes, des chansons, des compétitions où il n’y a jamais de perdant, des sketches, des créations personnelles parfois présentées au groupe ; autant d’exercices qui aident à fixer les structures grammaticales et à mémoriser le vocabulaire. Cet enchaînement d’activités occupe 70% du temps de cours et, elles se transforment tous les 7 à 8 minutes.

C’est grâce à cette gestion innovante du temps, que la Suggestopédie entraîne les adultes à apprendre à la même cadence et avec la même joie que celles des enfants.

La dernière activité de la journée, est un condensé des textes et des événements de la journée, lus sur fond de « musique baroque ». Ce « concert de relaxation » induit un changement d’activité cérébrale qui favorise une assimilation exceptionnelle dans cet état d’éveil bien particulier, où l’apprenant est en contact direct avec une partie créatrice de son inconscient.

Les stages de 5 jours comportent 30 heures de cours actifs et chaque journée comprend 4 séances de 90 minutes – la durée du cycle d’alternance hémisphérique du cerveau.

Lonny Gold
Canadien d’origine, et formé à l’Ecole française de Suggestopédie, Lonny Gold est praticien de la Suggestopédie depuis 1978. Il habite avec sa famille en Suède, il anime des stages de langues et de communication, ainsi que des formations de formateurs, en France, au Canada, aux USA, au Mexique, en Chine, en Russie, en Ukraine, en Grande Bretagne, et à l’Île de la Réunion… En 2011, Lonny propose des stages, ainsi que des “parcours” (informations sur site) de plusieurs sessions, à Paris (et dans le monde entier sur demande). »

Tiré du site http://crea-france.fr/2010/la-suggestopedie-par-lonny-gold/#

Cette approche pourra nous être bien utile pour développer notre projet, c’est pour cela que nous avons décider, cette semaine d’y aller : Thaïs, Florence et moi même. Nous allons nous rejoindre, à Paris, Dimanche prochain, pour le stage intitulé « la formation de formateurs »

http://www.new-renaissance.com/lonny/index-fr.html

Ce sera, en même temps, pour nous l’occasion de nous revoir et  de faire une  mise au point sur l’avancement de nos projets ….