La réalité de l’élevage

CIWF France
Salon de l’agriculture : quelle réalité ?
Bonjour
A l’heure où le Salon de l’agriculture bat son plein, nous voulons mettre en lumière la réalité de l’élevage : une majorité de systèmes intensifs, où les animaux sont entassés, nourris à partir de soja issu de la déforestation, avec une utilisation massive d’antibiotiques.
YOUR FARM est un jeu en ligne qui, sous son air ludique et sympathique, révèle le vrai visage de l’élevage industriel.
Ce jeu aux antipodes des jeux de ferme idyllique vendus dans les magasins de jouets, est malheureusement beaucoup plus proche de la réalité vécue par les animaux.
Notre ambition ? Que des milliers de personnes prennent conscience de l’échec de notre système alimentaire actuel et que 100 000 d’entre elles s’engagent à nos côtés pour le changer. Pour y arriver, notre meilleur atout, c’est vous !
Nous avons besoin de vous Carine : partagez YOUR FARM le plus largement possible.
Nous devons libérer les animaux des élevages intensifs. Nous vous proposons de le faire de façon virtuelle et amusante pour faire passer le message autour de vous grâce à ces papertoys à imprimer et créer. Prenez vos papertoys en photo et partagez-les sur les réseaux sociaux avec le hashtag #YourFarm et le lien www.ciwf.fr/your-farm, ou envoyez-les nous par email.
Je libère mes papertoys
Si chaque personne qui lit ce mail partage YOUR FARM auprès de 3 amis, ce sont des dizaines de milliers de personnes qui pourront découvrir la réalité de l’élevage industriel et décider de changer le système. J’espère que vous allez jouer le jeu, toute l’équipe compte sur vous !
Aurélia Greff
Responsable Campagne
PS : YOUR FARM est un jeu, mais son message est des plus sérieux. Partagez-le – et n’oubliez pas de télécharger vos papertoys 😉
Publicités

L’odyssée de l’empathie

.

fontindex

Serait-il possible qu’en abolissant la souffrance des enfants, on parvienne à transformer les humains en défenseurs de l’humanité ? Pour répondre à cette question, nous avons enquêté à travers le monde ; depuis les chasseurs-cueilleurs du Kalahari, en Namibie, jusque chez le cultivateur écologiste des Cévennes Pierre Rabhi. http://www.touscoprod.com/fr/lodysseedelempathie

.

Vivre avec ou sans école

Nouvel article sur le blog : Élever son enfant autrement

« Vivre avec ou sans école », formation pro, atelier « Vivre en famille »

Les ateliers « Vivre en famille, un défi créatif » auront lieu à Mulhouse les 26 et 27 mars 2016 Les 4 et 5 juin 2016 à Chartres Pour l’organisation d’un atelier, d’une conférence, ou d’une formation professionnelle personnalisée contacter : fiorani….

Cliquez ici pour lire la suite

http://www.cdumonteilkremer.com/2016/02/vivre-avec-ou-sans-ecole-formation-pro-atelier-vivre-en-famille.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

.

Planète en danger : 7 propositions de Pierre Rabhi pour Vivre et prendre soin de la vie

« Quelle planète laisserons-nous à nos enfants ? » La question est posé par Pierre Rabhi dans la Charte Internationale pour la Terre et l’Humanisme qu’il a écrite. Il y fait le constat des cinq dangers majeurs encourus par notre planète et par l’humanité. L’autre question posée est « quels enfants laisserons-nous à notre planète ? », pour tenter d’y répondre, Pierre Rabhi fait sept propositions pleines de bon sens.

 

Planète en danger : 7 propositions de Pierre Rabhi pour Vivre et prendre soin de la vie

La planète terre est à ce jour la seule oasis de vie que nous connaissons au sein d’un immense désert sidéral. En prendre soin, respecter son intégrité physique et biologique, tirer parti de ses ressources avec modération, y instaurer la paix et la solidarité entre les humains, dans le respect de toute forme de vie, est le projet le plus réaliste, le plus magnifique qui soit.

Constat :  La Terre et l’Humanité sont gravement menacées

Quelle planète laisserons-nous à nos enfants ?

Constat 1 : Le désastre de l’agriculture chimique

L’industrialisation de l’agriculture, avec l’usage massif d’engrais chimiques, de pesticides et de semences hybrides et la mécanisation excessive, a porté gravement atteinte à la terre nourricière et à la culture paysanne. Ne pouvant produire sans détruire, l’humanité s’expose à des famines sans précédent.

Constat 2 : L’humanitaire à défaut de l’humanisme

Alors que les ressources naturelles sont aujourd’hui suffisantes pour satisfaire les besoins élémentaires de tous, pénuries et pauvreté ne cessent de s’aggraver. Faute d’avoir organisé le monde avec humanisme, sur l’équité, le partage et la solidarité, nous avons recours au palliatif de l’humanitaire. La logique du pyromane-pompier est devenue la norme.

Constat 3 : La déconnexion entre l’humain et la nature

Majoritairement urbaine, la modernité a édifié une civilisation « hors-sol », déconnectée des réalités et des cadences naturelles, ce qui ne fait qu’aggraver la condition humaine et les dommages infligés à la terre.

Constat 4 : Le mythe de la croissance illimitée

Le modèle industriel et productiviste sur lequel est fondé le monde moderne prétend appliquer l’idéologie du « toujours plus » et la quête du profit illimité sur une planète limitée. L’accès aux ressources se fait par le pillage, la compétitivité et la guerre économique entre les individus. Dépendant de la combustion énergétique et du pétrole dont les réserves s’épuisent, ce modèle n’est pas généralisable.

Constat 5 : Les pleins pouvoirs donnés à l’argent

Mesure exclusive de prospérité des nations classées selon leur PIB et PNB, l’argent a pris les pleins pouvoirs sur le destin collectif. Ainsi, tout ce qui n’a pas de parité monétaire n’a pas de valeur et chaque individu est oblitéré socialement s’il n’a pas de revenu. Mais si l’argent peut répondre à tous les désirs, il demeure incapable d’offrir la joie, le bonheur d’exister…

 

Propositions pour : Vivre et prendre soin de la vie

Quels enfants laisserons-nous à la planète ?

Proposition 1 : Incarner l’utopie

L’utopie n’est pas la chimère mais le « non lieu » de tous les possibles. Face aux limites et aux impasses de notre modèle d’existence, elle est une pulsion de vie, capable de rendre possible ce que nous considérons comme impossible. C’est dans les utopies d’aujourd’hui que sont les solutions de demain. La première utopie est à incarner en nous-mêmes car la mutation sociale ne se fera pas sans le changement des humains.

Proposition 2 : La sobriété heureuse

Face au « toujours plus » qui ruine la planète au profit d’une minorité, la sobriété est un choix conscient inspiré par la raison. Elle est un art et une éthique de vie, source de satisfaction et de bien-être profond. Elle représente un positionnement politique et un acte de résistance en faveur de la terre, du partage et de l’équité.

Proposition 3 : Le féminin au cœur du changement

La subordination du féminin à un monde masculin outrancier et violent demeure l’un des grands handicaps à l’évolution positive du genre humain. Les femmes sont plus enclines à protéger la vie qu’à la détruire. Il nous faut rendre hommage aux femmes, gardiennes de la vie, et écouter le féminin qui existe en chacun d’entre nous.

Proposition 4 : L’agroécologie, alternative indispensable

De toutes les activités humaines, l’agriculture est la plus indispensable car aucun être humain ne peut se passer de nourriture. L’agroécologie que nous préconisons comme éthique de vie et technique agricole permet aux populations de regagner leur autonomie, sécurité et salubrité alimentaires tout en régénérant et préservant leurs patrimoines nourriciers.

Proposition 5 : La Terre et l’humanisme indissociables

Nous reconnaissons en la terre, bien commun de l’humanité, l’unique garante de notre vie et de notre survie. Nous nous engageons en conscience, sous l’inspiration d’un humanisme actif, à contribuer au respect de toute forme de vie et au bien-être et à l’accomplissement de tous les êtres humains. Enfin, nous considérons la beauté, la sobriété, l’équité, la gratitude, la compassion, la solidarité comme des valeurs indispensables à la construction d’un monde viable et vivable pour tous.

Proposition 6 : La relocalisation de l’économie

Produire et consommer localement s’impose comme une nécessité absolue pour la sécurité des populations à l’égard de leurs besoins élémentaires et légitimes. Sans se fermer aux échanges complémentaires, les territoires deviendraient alors des berceaux autonomes valorisant et soignant leurs ressources locales. Agriculture à taille humaine, artisanat, petits commerces… devraient être réhabilités afin que le maximum de citoyens puissent redevenir acteurs de l’économie.

Proposition 7 : Une autre éducation

Nous souhaitons de toute notre raison et de tout notre cœur une éducation qui ne se fonde pas sur l’angoisse de l’échec mais sur l’enthousiasme d’apprendre. Qui abolisse le « chacun pour soi » pour exalter la puissance de la solidarité et de la complémentarité. Qui mette les talents de chacun au service de tous. Une éducation qui équilibre l’ouverture de l’esprit aux connaissances abstraites avec l’intelligence des mains et la créativité concrète. Qui relie l’enfant à la nature à laquelle il doit et devra toujours sa survie et qui l’éveille à la beauté et à sa responsabilité à l’égard de la vie. Car tout cela est essentiel à l’élévation de sa conscience.

Une charte pourquoi faire ?

Après avoir lu ces cinq constats alarmants et les sept propositions s’y rapportant, peut-on encore faire comme si de rien n’était ?

Certains ont déjà pris conscience des dysfonctionnements sociétaux abordés par Pierre Rabhi. Vous en faites probablement partie, sans quoi vous ne seriez pas à la fin de cet article, à en lire la conclusion. Si chacun prend conscience et adopte un style de vie qui s’en tient à la raison plus qu’aux habitudes néfastes : le monde change. Autrement dit, chaque contribution individuelle est une partie de la solution globale. Chacun est le changement.

Document : la Charte Internationale pour la Terre et l’Humanisme du mouvement COLIBRIS

La Terre et l’humanité doivent être préservées, faites-le savoir sur les réseaux sociaux : 

Texte tiré du lien suivant :

http://www.mieux-vivre-autrement.com/la-meditation-a-l-ecole-pour-favoriser-lapprentissage.html

http://www.colibris-lemouvement.org/sites/default/files/contents/files/Carton%20A5%20Chartes_web.pdf

 

.

Demain

 

Durant leur voyage à travers le monde, les deux réalisateurs, Cyril Dion et Mélanie Laurent, ont rencontré les pionniers qui réinventent l’agriculture, l’énergie, l’économie, la démocratie et l’éducation.
En mettant bout à bout ces initiatives positives et concrètes qui fonctionnent déjà, ils nous montrent ce que pourrait être le monde de demain …
.

L’école de la Vie

Festival et salon pour l’école de la vie Neo-bienêtre du 23 au 25 septembre 2016

Festival_et_salon_pour_ecole_de_la_vie

2ÈME FESTIVAL POUR L’ÉCOLE DE LA VIE DU 23 AU 25 SEPTEMBRE 2016 (AUTOUR DE MONTPELLIER).

Save the date ! Après le succès de notre première édition 2015 regroupant sur une seule journée plus de 600 personnes et 150 enfants, c’est une grande première pour le monde de l’alternatif, du 23 au 25 septembre 2016 se tiendra le deuxième festival pour l’école de la vie. Parce que tout part de l’éducation, 60-80 exposants seront présents autour de l’éducation alternative, l’alimentation autrement, le bien-être et le développement personnel pour petits et grands, du transport alternatif et de l’environnement  pour repenser tous ensemble l’éducation de nos enfants et plus largement notre société.

Des conférences exceptionnelles sur 3 jours, des ateliers thématiques pour enfants et adultes, des tables rondes autour de l’éducation, des concerts, une restauration bio privilégiant les circuits cours…et plusieurs surprises, pour un rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte  :)

“II faut mettre la société au service de lécole et non pas l’école au service de la société.” Gaston Bachelard

C’est un fait, enseignants, particuliers et plus directement nos enfants, souhaitent sortir au plus vite du système dans lequel on nous enferme, et souhaitent redonner du sens à l’école.

Les professionnels du bien-être le disent également

Suivant dans mon cabinet des enfants et adolescents , c’est une évidence qu’un autre enseignement  doit leur être apporté. Même les écoles alternatives existantes sont dépassées avec les enfants actuels…

L’école est devenue contraignante, hiérarchique, compétitive et nous coupe de notre liberté, dans le sens large du terme, dès notre plus jeune âge. De la France à la Chine, en passant par l’Allemagne et les Etats-Unis, le système éducatif est axé sur la compétition et les résultats quantitatifs au détriment des capacités imaginatives. À travers l’école de la vie, nous souhaitons placer l’enfant au centre du système scolaire et s’adapter à lui en fonction de ses besoins et de ses capacités.

Laisser libre cours a leur imagination et leur pleine créativité

En effet, l’éducation nationale n’est plus adaptée aux enjeux de demain. Nos enfants deviennent de plus en plus réceptifs à ceux qui nous entourent dans le visible comme dans l’invisible et n’acceptent plus le modèle qu’on leur propose. Il est de notre devoir d’enseigner à nos enfants et aux autres à aimer et rire, à apprendre et à grandir au-delà de leurs limites actuelles. De les convaincre de leur valeur et de les motiver à développer leur plein potentiel et leur autonomie.

PLUS CONCRÈTEMENT

De la maternelle au BAC, l’école de la vie Neo-bienêtre va développer un programme éducatif innovant mettant au cœur de l’éducation des enfants, le savoir-être et l’épanouissement de l’intelligence rationnelle, émotionnelle et intuitive.

L’école de la vie Neo-bienêtre invite les élèves à découvrir les différentes dimensions de l’être humain en complément du cursus scolaire classique.

Les enfants partent ainsi à la découverte du fonctionnement de leur esprit, de leurs pensées et de leurs émotions et développent ainsi la connaissance de soi, gage de liberté et de bonheur.

LE PROGRAMME DE L’ÉCOLE DE LA VIE NEO-BIENÊTRE

Outre les bases de l’éducation, mathématiques, français, histoire, géographie, culture générale…, d’autres cours seront dispensés par des professeurs et des éducateurs diplômés sélectionnés pour leur expérience et leur sérieux :

– Expliquer aux enfants la vie, les émotions (à quoi servent-elles ? Comment s’en libérer ?…)

– Apprendre à être heureux, curieux et devenir responsable.

– Pratiquer de l’exercice physique (individuel ou collectif, par exemple les arts martiaux)

– Faire prendre conscience de la manière dont les aliments agissent sur notre corps ainsi que leur transformation dans notre organisme (sucres, graisses, acidité…)

– Explorer la nature (par exemple dans un parc) et y retrouver les 5 éléments

Et bien d’autres choses à découvrir lors de l’ouverture de l’école :)

Les objectifs principaux de pédagogie de l’école de la vie Neo-bienêtre sont de permette à l’enfant :

– de prendre confiance en lui, de devenir autonome,

– d’agir et de penser par lui-même,

– de respecter les autres et notre environnement

– de le préparer à une vie sociale.

-Assurer une meilleure réussite scolaire et l’apprentissage rapide des langues par l’éveil des qualités de concentration, de mémorisation et d’imagination 

-Révéler les capacités innées de sagesse et de bonté 

-Cultiver la confiance, la bienveillance et un esprit de solidarité 

C’est un état d’esprit qui demande d’avoir confiance en l’enfant et qui a pour but de l’accompagner dans son développement, en respectant son rythme et sa personnalité avec bienveillance.

Donner le goût et la curiosité d’apprendre, sans évaluation, sans compétition.

« La transmission est un enjeu majeur pour l’avenir de toutes les pratiques, elle crée des passions, déclenche des vocations et permet ainsi l’éclosion de nouveaux talents… » Julien PERON – Fondateur et directeur des sociétés Neo-bienêtre et Neorizons

Nous cherchons des bénévoles pour l’école, vous êtes un expert dans votre domaine (directeur d’établissement, enseignant, menuisier, architecte, miroitier, maçon, informaticien, décorateur, maître feng shui, communication etc.) et vous souhaitez apporter votre soutien bénévolement, écrivez-nous directement à info@neobienetre.fr ou en remplissant le bulletin ci-dessous.

VOUS SOUHAITEZ UN STAND SUR LE SALON ? MERCI DE NOUS ENVOYER UN MAIL À INFO@NEOBIENETRE.FR.

.