Iles de déchets : l’expédition qui s’attaque au 7eme continent

mar 5, 2014

10
 

Des masses de plastiques flottant sur des surfaces océaniques gigantesques constituent ce que l’on appelle le 7e continent. Une expédition d’exploration qui se déroulera en plusieurs étapes jusqu’en 2017 dont la première s’est déroulée en milieu d’année 2013 dans le pacifique nord, voudrait alerter le monde sur l’ampleur du problème.

Il apparaît essentiel de faire un tour d’horizon du phénomène. L’homme produit 260 millions de tonnes de plastique par an, 10% se retrouvent dans les océans. Une partie de ces déchets sont rejetés directement en mer par les bateaux (pêche – navires), mais 80% proviennent de la terre, dues aux activités de tourisme (débris laissés sur les plages), mais également aux rejets d’eaux usées qui, en cas de fortes pluies, rejettent des déchets dans les rivières qui à leur tour se retrouvent dans les océans.

Les océans, qui couvrent 70% de la surface du globe, sont animés par des courants marins. La combinaison de ces courants induit les gyres océaniques. Il en existe cinq, dans l’atlantique nord et sud, le pacifique nord et sud ainsi qu’une dans l’océan Indien, soit tout autant d’îles de déchets. Ce sont des zones de vents faibles et de haute pression où les courants s’enroulent dans le sens des aiguilles d’une montre dans l’hémisphère nord, et inversement dans l’hémisphère sud (force de Coriolis).

 

carte-gyres-ocean_om0

 

L’appellation de 7e continent n’implique pas de « terre ferme » en plastique, mais une très forte concentration de ces matériaux emprisonnés dans les gyres, en partant des morceaux visibles aux plus petites particules qui sont parfois confondues avec le plancton par les poissons ; d’ailleurs dans ces zones, le rapport de plastique est de 5kg pour 1kg de plancton. Ces « îles » sont au cœur de projets plus ou moins viables ou utopiques, de nettoyage des océans ou de récupération des déchets, afin d’en faire des structures solides pouvant accueillir les nouveaux réfugiés climatiques.

Une expédition a été menée par des scientifiques et le navigateur Patrick Deixonne en mai 2013 dans la gyre pacifique nord. Jusqu’en 2017, l’intégralité des gyres devrait être explorée. Il s’agit ici de mieux comprendre le phénomène (courants des gyres), mieux localiser et mesurer la pollution, observer l’impact sur la faune. Ces expéditions auraient pour but d’alerter l’opinion publique, mais également sensibiliser le monde étudiant avec l’aide du Centre national d’études spatiales (CNES) qui fournira des données satellites.

Sources :

Participez à l’expédition 7e continent !, Matthieu Combe pour Naturasciences.com,  Paru le 07.01.14.

http://www.natura-sciences.com/pollution/plastique-pollution/7e-continent-atlantique625.html

La circulation océanique de surface, Eduscol, portail des professionnels de l’éducation.

http://eduscol.education.fr/obter/appliped/ocean/theme/ocean42.htm

Des îles de déchets ?, Emission « Le dessous des cartes », diffusée sur Arte en février 2011.

Extrait du site:

http://citizenpost.fr/2014/03/iles-de-dechets-lexpedition-qui-sattaque-au-7eme-continent/

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s