Méditer à l’école..

  IMGP5140

.A San Francisco, des lycéens et collégiens, en échec scolaire, bénéficient de sessions de méditation intégrées à leur journée de cours. Les résultats sont étourdissants.
Deux fois par jour, un gong retentit dans l’établissement. Et,
 pendant quelques minutes, des centaines d’élèves se taisent, s’assoient, ferment les yeux et se concentrent en eux-mêmes. Ces adolescents viennent des banlieues difficiles où cohabitent pauvreté, chômage, délinquance et criminalité. Avant ce programme de méditation, l’année se déroulait au rythme des violences et insultes, de l’absentéisme, des décrochages scolaires et des exclusions d’office. L’éventualité d’une admission dans une grande école n’était même pas envisagée. On s’occupait de sa survie, pas de son avenir scolaire et professionnel.
Après quelques années de ce programme de méditation bi-journalière, les progrès sont époustouflants. Le taux d’exclusion est tombé plus bas que la moyenne des collèges et lycées de tout San Francisco. Le taux de présence est quant à lui passé à 98%, nettement plus que la moyenne de la ville.
Parmi des élèves pour lesquels on diagnostiquait un décrochage scolaire certain, près de 20% ont pu intégrer une grande école.Les adolescents eux-mêmes en récoltent des fruits personnels. Moins de stress, moins de dépression, plus grande estime de soi ; qui aboutissent naturellement à de meilleures notes et un présentéisme accru. Les élèves se déclarent tout simplement plus…heureux !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s